Historique de l'Organisation

Img 20171020 122252Un reportage sur un cas de présumé de traite de 47 enfants a été réalisé par le Journaliste M. Gerald Guillaume dans le département de la Grand’Anse en 2005, un département appauvri, situé dans le sud-ouest d'Haïti. Après avoir découvert la supercherie et les conditions dans lesquelles les enfants pourraient être par la suite de leur traite, les membres de la communauté conscients de la problématique ont donné lieu à la création de l’association IDETTE avec Gerald Guillaume comme Coordonnateur Général qui va dénoncer le trafiquant et demander le retour de ces enfants.

Agés de deux à sept ans, ces enfants originaires de la ville de Jérémie ont été envoyés à Port-au-Prince où ils ont été séquestrés de six mois à deux ans dans un centre clandestin en vue d'une adoption à l'étranger. Ces enfants, originaires de cette localité source en termes de traite, ont été « donnés » par leurs parents en échange des promesses faites par les trafiquants de ce centre qui s'engageaient à aider financièrement ces familles et à prendre en charge les besoins des enfants emmenés dans ce centre.

L’Initiative Départementale contre la Traite et le Trafic des Enfants (IDETTE) qu’est une association humanitaire nationale d’aide au développement sans but non lucratif, régie par la loi Haïtienne du 1er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901 créée en 2005 a pu contacter l’OIM et de la Fondation panaméricaine de développement (PADF en anglais) dans le cadre du Projet TIP afin que les parents puissent porter plaintes contre cette personne en 2006 et mener une campagne pour que leurs enfants puissent rentrer chez eux.

Le gouvernement haïtien, au travers de l'Institut du Bien Etre Social et de Recherches (IBESR) et de la Brigade de protection des mineurs (BPM), la Fondation panaméricaine de développement (PADF), l'UNICEF, le Collectif contre la Traite et le Trafic de Personnes, IDETTE, certaines ONG locales et l'OIM ont collaboré pour libérer ces enfants et permettre leur retour.